Le Marais poitevin, lauréat de la dotation « Impact » de la Fondation du Patrimoine.

Cinq projets à impact sur le territoire national ont été choisis. Ces projets ont été sélectionnés pour leur qualité ou leur exemplarité, sur une liste dressée par le réseau des délégations régionales et départementales de la Fondation. Ils se voient attribuer une subvention significative permettant leur réalisation

Chloé Hugonet
23 février 2021

Le Bureau de la Fondation du patrimoine s’est réuni sous la présidence de Guillaume Poitrinal et en présence de la directrice générale Célia Verot pour procéder à l’attribution de la « Dotation impact ». Cinq projets à impact sur le territoire national ont été choisis. Ces projets ont été sélectionnés pour leur qualité ou leur exemplarité, sur une liste dressée par le réseau des délégations régionales et départementales de la Fondation. Ils se voient attribuer une subvention significative permettant leur réalisation.

Une reconnaissance nationale

Pour l’impact écologique, le projet de replantation d’arbres têtards pour la préservation de la trame arborée du Marais poitevin a été retenu. Situé sur deux régions, les Pays de la Loire et le Poitou-Charentes, et trois départements (Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vendée), le Parc Naturel Régional du Marais poitevin se voit attribuer une subvention de 200 000 euros afin de replanter 15 000 arbres en 3 ans.Outre qu’elle permet de conserver vivants les trésors de notre histoire en les maintenant accessibles au public, la sauvegarde du patrimoine participe à la relance économique durable. Dans le contexte actuel de crise économique et sanitaire, elle donne du travail aux entreprises locales du patrimoine et forme à des métiers non délocalisables. C’est un moteur de la croissance vertequi contribue à la sauvegarde des paysages et de la biodiversité, à la préservation des espaces naturels et agricoles, et améliore l’impact carbone des constructions et logements.

Replanter pour sauver un patrimoine en péril

Emblématique du Marais poitevin, ce paysage constitué de milliers de kilomètres de voies d’eau est planté d’alignements de frênes taillés en têtard pour le bois de chauffage, héritage exceptionnel du XIXème siècle. Support de l’attractivité économique et touristique de notre territoire, que les visiteurs découvrent le plus souvent en barque, immergés dans cette cathédrale de verdure, ce monument naturel est en péril. Les frênes sont en effet vieillissants et menacés par la chalarose, maladie entrainant leur dépérissement. Cette dotation permettra au Parc de doubler ses plantations !

Mobilisation et solutions vertueuses

Depuis 4 ans, le Parc anticipe le renouvellement de ce paysage unique en replantant de nouvelles essences diversifiées. Elles formeront les alignements d’arbres têtards de demain et permettront de maintenir notre architecture végétale si singulière. Un programme, essentiel pour en conserver la beauté et l’attractivité.

Tous les détails sur le programme « Plantons les arbres têtards de demain » : page « Plantons les têtards de demain » du Parc naturel régional

Laissez nous choisir un ou des projets pour vous !
Laissez nous choisir un ou des projets pour vous !