Foire Aux Questions

Vous avez des questions sur les valeurs de la coopérative carbone ou sur le fonctionnement de notre plateforme ? Vous vous interrogez sur la contribution carbone ou la qualité de nos projets ? Vous trouverez des réponses dans cette FAQ. Pour toute autre question n'hésitez pas à nous contacter.

Agir avec nous

  • Qu’est ce qu’un porteur de projet ?

    Un porteur de projet est une personne physique ou morale qui nous a fait confiance pour quantifier la capacité de séquestration carbone de son projet et qui nous a désigné comme mandataire pour la labellisation de ce dernier ainsi que pour la vente des crédits carbone générés par son projet.

  • Qu’est-ce qu’un contributeur ?

    Un contributeur est une personne physique ou morale qui a soutenu financièrement un projet ou plusieurs projets en achetant des crédits carbone. Grâce à son action, il ou elle permet l’émergence de nouveaux projets de séquestration du carbone qui luttent contre le dérèglement climatique.

  • Qu’est-ce qu’un sociétaire ?

    Un sociétaire est une personne physique ou morale qui a pris des parts sociales dans notre coopérative. Cette personne peut ainsi participer à la vie de la Coopérative Carbone, en proposant des initiatives ou des orientations et en accompagnant des propositions locales.

  • Pourquoi une SCIC ?

    Une SCIC est une société coopérative d’intérêt collectif fondée sur des valeurs communes de partage et de solidarité.  Ses valeurs sont inscrites dans les statuts de la société et engagent à la fois les salariés et les sociétaires. Les SCIC sont des entreprises du secteur social et solidaire.

  • Qu'est-ce que la Stratégie Nationale Bas-Carbone ?

    Introduite par la Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte (LTECV), La Stratégie Nationale Bas-Carbone (SNBC) est la feuille de route de la France pour lutter contre le changement climatique. Elle donne des orientations pour mettre en œuvre, dans tous les secteurs d’activité, la transition vers une économie bas-carbone, circulaire et durable. Elle définit une trajectoire de réduction des émissions de gaz à effet de serre jusqu’à 2050 et fixe des objectifs à court-moyen termes : les budgets carbone. Elle a deux ambitions : atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050 et réduire l’empreinte carbone de la consommation des Français. Les décideurs publics, à l’échelle nationale comme territoriale, doivent la prendre en compte.

  • Le plan climat-air-énergie territorial (PCAET)

    Le PCAET est un outil de planification, à la fois stratégique et opérationnel, qui permet aux collectivités d’aborder l’ensemble de la problématique air-énergie-climat sur leur territoire.

Soutenir nos projets

  • Pourquoi soutenir des projets de réduction ou de séquestration du carbone ?

    La contribution carbone joue un rôle important dans la lutte contre le changement climatique en permettant de générer du financement pour réduire les émissions et renforcer les puits de carbone naturels (forêts, utilisation des sols, océans) ou technologiques.

    C’est un des outils clefs à notre disposition pour atteindre la neutralité carbone mondiale à l’horizon 2050 : seul scénario compatible avec un réchauffement climatique contenu en deçà de 2°C.

    Pour mieux comprendre, nous vous invitons à lire nos pages dédiées :

  • Pourquoi soutenir les projets accompagnés par la Coopérative Carbone ?

    Nous travaillons avec des acteurs locaux engagés. Nous évaluons chaque projet, nous échangeons et nous suivons directement chaque porteur de projet afin de maitriser les enjeux et les impacts des projets.

    Les projets sont tous labellisés Label Bas Carbone (label national) ou Label La Rochelle Territoire Zéro Carbone (label territorial).

    En contribuant à des projets locaux vous faites confiance à un acteur de l’économie sociale et solidaire. En soutenant nos projets, vous préservez la biodiversité, les ressources en eau, les sols. Vous contribuez au développement de l’économie locale et participez aux Objectifs du
    Développement Durable (ODD) de l’ONU.

  • A quoi sert ma contribution financière ?

    Votre contribution est directement utilisée dans le projet, de l’achat des plants pour un projet de plantation d’arbres par exemple à leur entretien dans le temps, en passant par la gestion de projet nécessaire pour organiser la mise en œuvre et le suivi du projet. En tant que Société Coopérative d’Intérêt Collectif, nous nous assurons que votre contribution financière sert à financer la mise en œuvre des projets et rien de plus. 

    Nous avons développé des outils permettant d’assurer la traçabilité, l’unicité et le suivi de la mise en œuvre des projets.

  • Comment soutenir nos projets en ligne ?

    En vous rendant sur la page des projets :

    1/ Choisissez le projet que vous souhaitez soutenir en cliquant sur la fiche projet ou laissez-nous choisir un ou des projets pour vous
    2/ Si vous n’êtes pas identifié, il faudra vous identifier ou créer un compte. Cliquez ensuite sur « soutenir un projet»
    3/ Pour contribuer, vous pouvez soit entrer un montant (en euros), soit indiquer le nombre de crédits carbone que vous souhaitez acheter (en tonnes de CO2e). Dans un sens ou dans l’autre, un calculateur fera la conversion.
    4/ Vous pouvez ensuite procéder au paiement en ligne sécurisé.


    Entreprises ou collectivités, si vous souhaitez acheter un volume important de crédits carbone, vous pouvez nous contacter directement.

  • Pourquoi dois-je créer un compte pour pouvoir soutenir les projets ?

    Pour nous permettre d’assurer la traçabilité et l’unicité des crédits carbone que nous vendons et ainsi, vous assurer que les projets financés contribuent correctement et de manière transparente à la lutte contre le dérèglement climatique.

  • Pourquoi le prix du crédit carbone varie d’un projet à l’autre ?

    Le coût du crédit carbone varie d’un projet à un autre. En effet, les coûts de mise en œuvre ne sont pas les mêmes d’un projet à l’autre. Par exemple, certains projets bénéficient de cofinancements ou d’aides publiques, et seul le reste à financer est pris en compte dans la recherche des financements. Nous calculons ainsi le cout global des actions liées exclusivement à l’impact environnemental, et garantissons l’unicité et l’efficience de chaque euro apporté.

  • Qu’est-ce que le Label Bas Carbone ?

    Le Label bas-carbone, élaboré par le ministère de la Transition écologique et solidaire est le premier cadre de certification climatique volontaire en France. Il s’agit d’un cadre de suivi, notification et vérification des réductions d’émissions de gaz à effet de serre, réalisées volontairement par des personnes physiques ou morales dans des secteurs d’activité variés.

    Il permet de certifier des projets de réduction d’émissions et de séquestration carbone dans un grand nombre de secteurs (forêt, agriculture, transport, bâtiment, déchets, etc.).

  • Qu’est-ce que le label LRTZC ?

    Pour compléter le Label Bas-Carbone et encourager la contribution carbone locale, La Rochelle s’est dotée d’un outil d’évaluation des projets bas carbone pour favoriser l’émergence et la labellisation de crédits carbone locaux : le label LRTZC porté par la Communauté d’Agglomération de La Rochelle.

    Il permet notamment la certification de projets plus petits mais tout aussi nécessaires, qui ne rentreraient pas dans le cadre du Label Bas Carbone.

Financer son projet

  • Quels projets peuvent-être accompagnés par la coopérative carbone ?

    La Coopérative Carbone accompagne les projets de réduction et de séquestration du carbone en vue de leur obtenir des financements via la vente de crédits carbone. Ces projets doivent pouvoir être labellisés Label Bas Carbone ou LRTZC. Les projets que nous pouvons accompagner sont aujourd’hui :

    • Les projets de plantation d’arbres : forêts, boisements, haies, agroforesterie
    • Les projets de transition agricole : réductions d’émissions ou séquestration carbone par un changement de pratiques
    • Les projets de rénovation de bâtiment incluant du réemploi
  • Quels critères les projets doivent-ils respectés ?

    Pour garantir les critères de qualité, les projets doivent suivre une méthode. Une méthode cible un secteur ou des pratiques sectorielles identifiées et explicite les exigences applicables aux projets.

    Les projets doivent respecter les critères suivants :

    • Leur impact doit être mesurable (10 TeqCO2 minimum),
    • Le projet doit aller au-delà des pratiques courantes
    • Il doit être vérifiable

  • En quoi consiste l’accompagnement de la Coopérative Carbone ?

    Issue du programme La Rochelle Territoire Zéro Carbone, la Coopérative Carbone regroupe des experts qui apporteront leurs compétences en ingénierie carbone et en gestion de projet à votre ambition. 

    C’est un gage de crédibilité et de sérieux pour vous, ainsi que pour les partenaires qui participent à votre projet.

    Nous vous aidons tout d’abord à quantifier les gains d’émissions de gaz à effet de serre de votre projet.

    Ensuite, nous vous accompagnons dans le processus de labellisation de votre projet, étape clef pour pouvoir générer des crédits carbone.

    Enfin, nous trouvons des contributeurs financiers pour acheter les crédits carbone générés par vos projets, la vente de ces crédits carbone constitue ainsi un support financier pour la mise en œuvre de votre projet.

  • Comment déposer un projet en ligne ?

    Depuis ce site :

    1. En vous connectant avec votre compte (voir pourquoi et comment se créer un compte)
    2. En accédant à votre espace
    3. En utilisant le menu « Déposer un projet »

    Une fois déposé sur notre plateforme, si la première analyse de notre côté est positive, nous échangeons ensemble pour comprendre votre projet dans le détail et vous expliquer notre démarche, notre philosophie, et comment nous pouvons vous accompagner.

    Nous signons ensuite une convention qui marque le début de notre collaboration.

     

  • Vous avez un projet qui ne remplit pas ces critères ?

    Nous pouvons développer des méthodes spécifiques : contactez-nous

    La méthode doit décrire le périmètre du projet, c’est-à-dire présenter les leviers d’atténuation qu’elle couvre. Il peut s’agir de leviers permettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre ou permettant d’améliorer la séquestration du carbone.