Création d’une forêt à Chillac

Le projet

Le projet à pour objectif de boiser d'anciennes terres agricoles avec du pin maritime, et des feuillus en mélange dans une zone peu boisée.

Ce projet propose plusierus co-bénéfices:

- Enjeu paysager avec la prolongation d'un massif forestier existant,

- Eau avec la résence d'une mare à préserver,

-Biodiversité grâce à la plantation d'un mélange d'essences forestières feuillues et résineuses adaptées au contexte local.

Le financement recherché est de 40 000euros, n'hésitez pas à nous contacter

Contexte

Les Deux Charentes :Les forêts de la Charente et Charente-maritime sont peu nombreuses et représentent environ 20 % de la surface totale du territoire. Les surfaces agricoles sont de l’ordre de 60 %. Les forêts sont à plus de 90 % privées et extrêmement morcelées. La surface moyenne par propriétaire se situe entre 1 et 2 ha. Les peuplements majoritairement feuillus sont à part égale structurés en taillis (arbres issus de rejets sur souche) et en futaie (arbres issus d’une graine ou d’un plant). Les essences rencontrées sont les chênes nobles (pédonculé, sessile et rouge) puis les chênes pubescents et verts, le charme, le châtaignier, le merisier, et le peuplier. Le pin maritime est l’essence résineuse la plus souvent observée.

Objectifs de développement durable de l'ONU